De l’art de contrarier le temps qui passe

 

IMG_0268

Si,

chaque année

je monte

tout en haut de ma montagne……..

 

 

Sûr que je conjure le temps

et les années sournoises !

Car il est long et difficile le chemin qui monte 

tout là-haut

 

oh Faust !

jouvence !

en montant si haut,

j’évite soigneusement les lieux qui nous ont vu ensembles

les villes les rivières et toutes les herbes bleues

j’oublie les ans accumulés 

les chagrins

les erreurs

et je suis fière de moi l’espace d’un instant

IMG_0323

 

 

 

 

le temps retrouvé

“Il faut tourner la page
Aborder le rivage
Où rien ne fait semblant
Saluer le mystère
Sourire
Et puis se taire”

C: Nougaro

Elles sont longues les heures de frayeur,

lourdes et sombres

elles se font volatiles et fugaces lorsque l’espoir renaît

jeune  fort et violent

espoir neuf souriant

                                         amnésique espoir

                                                                              ou le sourire s’étale