le temps retrouvé

“Il faut tourner la page
Aborder le rivage
Où rien ne fait semblant
Saluer le mystère
Sourire
Et puis se taire”

C: Nougaro

Elles sont longues les heures de frayeur,

lourdes et sombres

elles se font volatiles et fugaces lorsque l’espoir renaît

jeune  fort et violent

espoir neuf souriant

                                         amnésique espoir

                                                                              ou le sourire s’étale


En attendant 2

Ai-je trop regardé la clarté intense

que mes yeux brulent

même quand le soleil est tombé ?

Ai-je trop fixé ce point  de lumière

que des  images  rouges et noires  dansent sous mes paupières ?

et qu’une larme, insolente comme une coulée de lave,

s’accroche

et refuse

obstinément

de glisser ?

Acrylique sur toile Marie B.

impossible

Mon ami

mon amour

mon âme-soeur

mon amant mon étoile

mon guide sur le chemin

qu’as-tu fait de  ton corps

qu’as-tu fait  de nos rêves ?

non,

tu n’y es pour rien

c’est sans doute aucun, moi, qui ai rêvé trop haut

mon regard-nuage

mes mots de silence

ma certitude

mon évidence

ma nonchalance forte

mon intuition…..

j’ai si peur de ta faiblesse

malade

tellement malade