Sur le fleuve Irrawaddy

Le “Paukan 1947” vieux bateau rutilant,

glisse,

et toutes les impatiences sont vaines

IMG_7717

Le fleuve,

large, chargé d’ocre sableuse

s’ouvre sur un temps immobile

et affirme, telle une évidence,

qu’il me faut apprendre la lenteur.

IMG_7118

Dans la lumière matinale, il semble s’élargir encore,

700 mètres d’étendue miroitante

avec juste

au delà de l’eau, la ligne hésitante d’un horizon plat

quand, parfois,

évitant les bancs de sable,

le bateau se rapproche de la rive,

je devine 3 piquets, une toile, abri sommaire de pêcheurs insaisissables,

et de loin me parviennent les rires des enfants

IMG_7026