Après

Même sans nous,

Il y aura toujours et les fleurs et l ‘été

et l’histoire qui passe

Oslo - Drakkar

et l’art et la beauté

 

draddar Viking- détail -- Oslo

 
Manquera seulement nos désirs embrasés

et nos pas accordés

et ton curieux regard

la tête qui se penche

 

Même sans nous

il y aura encoreau dessus des fjord de Norvège

 
cette ombre sur la mer


Petits moutons d’argent
Nuages nuages

A celles qui s’en vont…

Envie de pas grand chose

de peu

de rien

de respirer

peut-être,

l’air du jour qui passe

de penser

peut-être

à celles qui s’en vont

ou sont déjà au loin

qui ont croisé ma route

une heure seulement

ou un peu plus longtemps

IMG_1406

Curieuse décade

ou la mort rôde

douce froide,

heures tissées d’adieux

lourds

lourds

la mort est est une cruelle

légère

légère

….

Alors ce soir,

juste quelques mots

et quelques images

pour

peut-être

rendre hommage

Theresia

Heidi

IMG_1395

Les Beaux-Arts…(ENSBA)*

Je me souviens,

pour mon père, vouloir “faire les Beaux-Arts” équivalait à vouloir “faire le trottoir”,

en pire

puisque s’y collait cette absurde, jouissive, indécollable étiquette “artiste-gauchiste-inutile”

 

……

pourquoi ce soir ai-je envie d’écrire ce billet ?

sûrement parce que les chagrins enfouis ne s’effacent jamais

et que,

près de 40 années plus tard,

je reste amère et désespérée de ne  pas même avoir oser demander “faire les Beaux-Arts”

 

IMG_1297

 

 

*ENSBA: Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts

Amazigh

Mémoire fragile et instable

de cet  autre temps berbère…

tant d’années au creux de la main

et demeurent pourtant les paroles amies

inscrites à jamais

de l’alliance immémorable.

Tu es mon autre,

du haut pays Kabyle,

modeste et fière,

Malika,

mon enfant, ma soeur.

IMG_0001

sacerdoce

Ma fragile ,

ma petite, ma blonde blonde,

je te porte en moi

à bout de bras,

à bras le corps….

et tu es lourde

parfois insupportable,

et je te portes quand même

par-delà les efforts inutiles

bien loin devant toutes nos attentes

je te porte

passionnément

désespérément

dans la joie et l’ignorance

je te porterais longtemps encore

ma petite femme

blonde blonde

Marie Bötschi - Techniques mixtes sur toile

reflets faciles

Dans le théâtre infime

de nos jeux d’enfants,

tu serais mon écho

je serais ton reflet

et bien malin qui pourrait dire de toi et moi

qui vibre

qui reflète………..

20140221-214450.jpgLe temps,

ce mystère sans fond,

nous trimballe, nous bouscule,

et nous jette exsangues sur ses rives blafardes,

Alors nous survivons mon amour

nous survivons……..

glorieux et transis,

incrédules et sans fards,

nous traversons le miroir

une fois de plus

Guatemala- Péten

Du bien-fondé de la marche

J’aime et craint les longues promenades solitaires

bercées par le rythme énergique ou contemplatif de la marche.

Serfaus - Autriche

Elles sont des passerelles fragiles entre le rêve et le réel.

Si belles, si belles et vaines.

Elles sont fenêtres ouvertes

volets battants au gré des interrogations.

Quand je marche,

je pense et crois savoir

et faire les bons choix

Serfaus

Mes pensées s’ordonnent

se font limpides,

puis,

au détour d’un nuage

 se brouillent, se confondent.

Les longues promenades solitaires

belles

belles

laissent trop de place….

serfaus

2014

Entre terre et eau

entre deux eaux

un peu d’ici, un peu d’ailleurs,

tenter d’aborder sereinement aux rives de cette nouvelle année

qui

déjà

prends des allures de croisière

et file file file…

aura-t-elle assez de jours, d’heures, de secondes ?

les temps sont comptés

et galopent galopent galopent

les rêves

les attentes

les projets

20140112-212447.jpg

Fragilité

L'Alhambra Granada

De

contradictions pétrie,

habitant une maison prison aux fenêtres grandes ouvertes ,

bercée de rêves humbles et grandioses

à jamais fragile

je ne choisi ni ne désire

je marche

et tente encore et encore d’aimer ce chemin

lumineux

âpre et désespéré

les yeux vides

IMG_6490

constamment éblouis par la trop grande clarté

je ne choisis pas

je garde 

je garde tous les possibles

Agir autrement serait abandon….

IMG_6484

….ou chemin libéré