telle la marée

Vagues

serrées de souvenirs

en déferlantes

 

il y a des lieux ou

………Nous

……………….existons encore

toi

moi

si présents

 

Forte marée et puissante

incontrôlable

ressac violent qui pique les yeux

……et étrangle

 

je marchais là

avec toi

et nous ne savions même pas que c’était une grâce

DSCN6951

combien de temps pour marcher à nouveau dans ces lieux habités…………..sans trembler

Advertisements

ciel rouillé

20140525-213415.jpgrouille patine bleue

des nuits passées 

hallucinantes insomnies

je vous protège

et peut-être même vous chéris

longues longues heures

ou les idées se glissent

inutiles et vaines

esprit obnubilé par l’espoir de sommeil

longues longues heures

je vous redoute, maudis et espère.

 

exposition

ah misère!

exposer

des toiles, des textes

s’est s’exposer soi-même

s’est se confronter à l’autre…

et déjà viennent les mots qui blessent

les incompréhensions

et celle-là

qui se disait mon amie

celle-là m’accable de sa bêtise

et ses mots durs me lacèrent

et bien que je sache

combien elle est lourde et inconsistante

sa méchanceté me laisse sans armes

Vous avez dit Noël ? :-)

Le temps des guirlandes est revenu

des belles lumières factices,

du doré,

des papiers qui crissent.

Le temps de Noël et de l’An nouveau,

pathétiquement chaleureux pour qu’on l’aime un peu…

Il se blotti au fond de l’hiver

et nous fait de l’oeil

et nous donne le désir  d’avancer encore et encore.

Alors,

jouons son jeu :

Joyeux Noël à vous tous 

et belle année nouvelle.

Je vous embrasse

Marie

IMG_0738

Vieillir

Nous bâtirons des ponts

tendus comme les cordes d’une harpe

pour conjurer la peur et le malheur aussi

pour avancer un peu.

Valencia- Ciudad de las artes y la ciencias

Nous tendrons des filins

solides et fins

pour chaparder au ciel sa lumière

et nous réassurer

en démesure

et avancer encore

IMG_1606

les yeux rivés au sol

fascinés de contrastes

nous marcherons sûrement

sans effort et sans  craintes

vers cet autre peut-être

vers cette porte ouverte et vieille

inéluctable

IMG_1283

les heures débordent

Passé parfois

trop lourd

d’optimisme ravageur

IMG_2096

tous ces rôles endossés

………..

fiancée

parisienne

femme mère

artiste amante

timide et délurée

douce et hystérique

toutes ces étiquettes patiemment collectées

ce soir

me pèsent

à en pleurer

à en gémir

ou à en rire

Le bel âge

Ce pourrait être

le temps des  lendemains sans surprises

ou tout arrive sans qu’on l’attende

le temps plein et bruyant

coloré et précipité…

Le bel âge

ou l’on court vers l’été

sans un regard sur le printemps qui se faufile

20130331-172932.jpgAcrylique sur toile – Marie Bötschi