état des lieux

J’ai bien peu à dire

depuis que nos mains se sont lâchées

peu à dire

tout va si bien…

IMG_4638

c’est un bel automne,

plein de lumières, de ballades, de projets

un automne facile

honnête et esthétique

comme je le voulais

IMG_4798

un automne sans lui,

sans son regard penché

sans sa haute silhouette

sans ses mains sur moi

sans papillons

un automne comme il y en aura d’autres, sans doute

un bien bel automne

IMG_4739

Novembre

Que va-il advenir de ces rouges
Flamboyance insensée ?
Effrayante splendeur dont la vanité chaque année renouvelée me charme.

Ou iront ces légers bruissements
Ces minauderies qui encore séduisent et enchaînent?
Toutes ces beautés éphémères et exaspérées ….

L’automne me fait peur depuis que tu n’es plus là et que le temps s’est accéléré

 

 

Déjà, le blanc ricane
Annonciateur de je ne sais quel désastre.

 

IMG_4483

Alors
je pense
Oh, raisonnement d’enfant…
Je pense partir loin, loin
Pour échapper peut-être a ces frayeurs déraisonnées.
Partir
Bientôt

IMG_4173

 

 

Amère absence

En tendresse

il y aurait sa main qui sur l’épaule se pose

et le regard penché bienveillant
………… frôle

 

en tendresse,

il y a la voix calme et les mots rassurants
……….tellement forte par ces mots
….et sûre

 

et ce drôle de sourire qui ne  sait pas pas mentir

 

et les gestes

et l’écoute attentive

et tout ce qui ce soir

me manque à en frémir

IMG_1719

 

 

Exorcisme automnal

 

 

 

 

IMG_1446

 

Des couleurs

et des formes

Des textures à foison
Et des fleurs et des fleurs
Abondantes et joyeuses, insouciantes automnales

réchaufferont  nos âmes.IMG_0548

 

 

Le luxe immodéré d’un temps qui va se perdre

laisse parfois perler

en sourdine

la fêlure mortelle de nos absences

….

j’en appelle

aux couleurs vibrantes

et à  toutes les fleurs de mon jardin…….

 

………les fleurs.

 

(on dit…..qu’elle est actuellement la meilleure dans le rôle)

Un automne

Nous le savions,

mon âme,

que l’automne viendrait

nous le savions

Marie B _ Encre et aquarelle

Et même si nos yeux se noyaient de bleu

nous le savions

aussi sûr que l’aube vient après la nuit……

Alors que faire de cet automne rugissant

de ces jours d’or

précipités dans l’ombre ?

Comment vivre cette insoutenable déchéance ,

éclatante de couleurs, de murmures et d’adieux

Marie Bötschi – techniques mixtes

Il est âpre le temps de vieillir

il est douloureux et glorieux

,