DCD-JC

 

IMG_0718

 

 

oh, si triste nouvelle..

 

nous nous étions,
par blogs rencontrés,
tu étais de ma ville,
celle ou je suis née

cette ville ou je ne suis plus

nous nous sommes rencontrés.

c’était la nuit.

nous avons marché dans les rues , le long du canal,

nous avons bavardé et bavardé encore en grillant des cigarettes.

tu étais si jeune, et j’étais charmée.

tu étais drôle et riche de vie. ce fut une vraie rencontre.

aprés, nous n’avons cessé

de nous tenir

du coin de l’oeil…

tu étais toujours là pour soutenir mes errances

j’étais là pour sourire de tes bons mots et m’émerveiller de ta poésie

 
je peux dire que nous étions amis

 
tu me manques déjà J-C, cher Jean-Claude

adieu mon ami. te trouver a été un bonheur

 

https://jcmian.wordpress.com/2014/06/12/jc-nous-a-quittes/

Advertisements

Avant l’expo

 

 un souffle de fraiche jouvence s’est glissé dans la parenthèse de nos vies

 

 

 

Souvenirs

récits 

légères et immuables polémiques

anecdotes dix plus dix fois redites……

Amies de jadis

mémoire fluctuante et tripartite.

 Nous avons refait le monde

vous m’avez encadrée

soutenue

temps suspendu

nuits longues

sourires au bord des yeux

vous étiez là

chaque seconde

et

par votre chaleureuse présence

vous avez conjuré la peur et le doute

Merci

Exorcisme

Ne jamais oublier

ne jamais douter.

chaque ligne,

chaque trace déposée sur le papier ou sur la toile

chaque flaque de couleur

sont bien davantage que des esthétismes.

Ils sont

avant tout

lentement

souverainement

des exorcismes à la tristesse.

———-

Vos mots et  votre compassion m’ont réchauffé et donné envie de jeter lignes et couleurs sur le papier –

Soyez chaleureusement remerciés