ciel rouillé

20140525-213415.jpgrouille patine bleue

des nuits passées 

hallucinantes insomnies

je vous protège

et peut-être même vous chéris

longues longues heures

ou les idées se glissent

inutiles et vaines

esprit obnubilé par l’espoir de sommeil

longues longues heures

je vous redoute, maudis et espère.

 

Advertisements