Un air d’éternité

s’il ne fallait retenir  qu’une seule note

ce serait celle du vent qui pousse les nuages

.

.

s’il ne fallait conserver qu’une image

ce serait ces cornes lustrées qui défient le vide

.

.

s’il fallait protéger un éclair de lumière

ce serait celui de l’aube triomphante

.

Advertisements