Novembre

Que va-il advenir de ces rouges
Flamboyance insensée ?
Effrayante splendeur dont la vanité chaque année renouvelée me charme.

Ou iront ces légers bruissements
Ces minauderies qui encore séduisent et enchaînent?
Toutes ces beautés éphémères et exaspérées ….

L’automne me fait peur depuis que tu n’es plus là et que le temps s’est accéléré

 

 

Déjà, le blanc ricane
Annonciateur de je ne sais quel désastre.

 

IMG_4483

Alors
je pense
Oh, raisonnement d’enfant…
Je pense partir loin, loin
Pour échapper peut-être a ces frayeurs déraisonnées.
Partir
Bientôt

IMG_4173

 

 

Advertisements

Exorcisme automnal

 

 

 

 

IMG_1446

 

Des couleurs

et des formes

Des textures à foison
Et des fleurs et des fleurs
Abondantes et joyeuses, insouciantes automnales

réchaufferont  nos âmes.IMG_0548

 

 

Le luxe immodéré d’un temps qui va se perdre

laisse parfois perler

en sourdine

la fêlure mortelle de nos absences

….

j’en appelle

aux couleurs vibrantes

et à  toutes les fleurs de mon jardin…….

 

………les fleurs.

 

(on dit…..qu’elle est actuellement la meilleure dans le rôle)

rêverie cérulée

Mon bel amour,

nous ne garderons que le bleu des fleurs pour nous éclairer

c’est bien assez

c’est déjà trop

nous avons besoin de si peu de clarté pour avancer encore

ensembles.

IMG_1583

 

Nous protégerons cette infime lueur

bleutée.

si elle vacille, nous nous arrêterons de marcher, de respirer

pour lui permettre de se raffermir

 

IMG_0732

 

 et au coeur de la nuit

elle nous murmurera

sans doute

“ne m’oubliez pas”

 

 

IMG_0755Vergissmeinnicht (Myosotis sylvatica

Vergissmeinnicht …ne m’oublie pas (Myosotis sylvatica)

 

 

 

Cultiver notre jardin

IMG_2734

Un jardin

un jardin à soi

c’est un peu comme un enfant,

on l’aide à grandir

IMG_2673

on s’inquiète quand il va mal

on se réjouit de ses succès,

on tremble de ses hésitations

IMG_2668

Il nous porte

nous importe.

C’est à lui que l’on pense

bien avant les meubles

bien avant le choses

lorsque nous sommes au loin

IMG_2721Un jardin

notre jardin

notre miroir

Édition princeps − « M. le Docteur Ralph » est un des nombreux pseudonymes de Voltaire

Sous les gunneras

La pluie venait de cesser,

la terre embaumait

.

.

Cette pluie fine et douce avait fait fuir les derniers visiteurs ;

ne restaient plus que nous,

seuls ,

nous et les couleurs , les odeurs, les bruits furtifs,

nous seuls maitres à bord après les grenouilles

.

.

Nous avons cheminé lentement sur ces terres acides et tourbeuses

explosions de couleur et d’odeurs

connivence bien établie.

.

.

nous penchant jusqu’au vertige sur ces miroirs d’eaux

scrutant la surface

plongeant au coeur même des reflets,

faisant corps avec  ce monde liquide et vibrant.


.

http://www.selegermoor.ch