Sur les chemins de pierre

Sur les âpres chemins de pierre
J’ai perdu mon amour
Et le sourire aussi
Et cette légèreté qui me faisait fredonner
“Moque moque moque
Moque-toi du temps qui file…”

Pierre dure et blanchie
Je trébuche et trébuche encore
Et même les traces des avions dans le ciel ne me mènent plus à lui.
Le ciel trop bleu se rit
De ce désespoir de pacotille

Vieille et seule sans lui
…..

Sur les chemins pierreux
Belles calades
J’ai perdu mon amour,
Et le sourire aussi

20140802-233225.jpg

25 thoughts on “Sur les chemins de pierre


      • Au fond de l’allée, il y a un banc
        C’est là, souvent, que je m’arrête , et attends

        Près d’une murette , recouverte de mousse
        Des parterres de fleurs, puis , une herbe douce

        Arrête-toi, au fond de ce jardin,
        Et que de nouveau, hier soit demain !

        Je revois ta silhouette, pleine de grâce
        Dans mon souvenir imprégnée, qui passe

        Et joue avec les cerisiers en fleurs
        L’ombre et la lumière, en fraîcheur

        Mais tu ne reviendras plus,… dans l’attente
        Je ne fais que compter , les heures lentes

        Invoquer les souvenirs, prendre tes mains
        Inverser le couplet et les refrains

        Remonter le cours du temps, et ses jours
        Qui imprimaient les pas, de l’amour

        C’est mon coeur, qu’il faudrait prendre à témoin
        A crier , pour te savoir vivante, même loin

        Il n’y a plus, dans ce jardin, que mes traces
        Et sur le sol, lentement s’aventure, une limace.

        RC – 14 avril 2012

        ( texte visible sur http://ecritscrisdotcom.wordpress.com/2012/05/01/le-banc-au-fond-de-lallee-rc/ )

  1. le sourire éclairera à nouveau ton visage Marie , hein !!!
    je te fais une grosse bise sur la joue droite, une grosse sur la gauche et une grosse sur le front !!!

  2. Dur chemin de la vie…Chassons les coeurs de pierre…”Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts”, n’est-ce pas…Curieux, je l’avais senti…au changement de ton, sans doute…ou parce que j’appartiens à la grande communauté du vivant. …Amitié. Hervé.

  3. Quelques soient les mots, les encouragements et les douces pensées que l’on puisse t’offir, je sais combien il est difficile de combler ce grand vide, cette douleur, cette perte de repère qui assaille, mais je sais, comme tu dois le savoir aussi, que la vie reprend son cours et qu’elle est là pour nous offrir, bien que l’on ait du mal à l’imaginer à un certain moment, des choses encore plus belles et pures que celles que nous avons vécu. La passion a un prix exorbitant, celui qu’elle nous afflige une fois que l’on est monté si haut, qui est celui de redescendre.
    Le plus surprenant, c’est qu’un beau jour, on se retrouve à monter, haut , haut🙂
    Il y a une phrase du prophète khali gibran qui dit “Plus la peine creuse ton être, plus tu peux y accueillir de joie” Aujourd’hui, je crois en cette phrase…
    Reçois toute mon amitié Marie.
    Val

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s