Du bien-fondé de la marche

J’aime et craint les longues promenades solitaires

bercées par le rythme énergique ou contemplatif de la marche.

Serfaus - Autriche

Elles sont des passerelles fragiles entre le rêve et le réel.

Si belles, si belles et vaines.

Elles sont fenêtres ouvertes

volets battants au gré des interrogations.

Quand je marche,

je pense et crois savoir

et faire les bons choix

Serfaus

Mes pensées s’ordonnent

se font limpides,

puis,

au détour d’un nuage

 se brouillent, se confondent.

Les longues promenades solitaires

belles

belles

laissent trop de place….

serfaus

16 thoughts on “Du bien-fondé de la marche

  1. Comme tu me rejoins…..
    Tes mots me bercent et m.ouvre cette dimension entre deux …lucidité fragile et rêve ce côtoie et flirt ….

    oui que j’aime a me retrouver. oui que j’aime a me perdre. sur ces passerelles comme tu le dit si bien…

    Merci de ce doux moment. Marie…..

    Sorcière

  2. moi elles me manquent les longues promenades solitaires, accompagnée juste par le vent et les bruits de la forêt, et de temps en temps un bonjour adressé par un autre promeneur solitaire

  3. Ton billet est très beau, Marie et les photos de ce bel endroit, magnifiques! J’aime marcher en montagne mais accompagnée. Merci pour ce superbe partage.
    Belle soirée, Marie avec mes bisous.

  4. “Elles sont des passerelles fragiles entre le rêve et le réel”…wow…magnifique… si poétique comme expression.
    Oui. les longues marches nous laissent le loisir de se retrouver avec soi…face à soi… moment exaltant où tous les souvenirs sont libres d’émerger… moment aussi où les remises en question se permettent de se pointer…
    Que tu résumes si bien tout cela. Tes photos sont magnifiques.. comme toujours…
    Amitiés

  5. Oui, les promenades solitaires mènent à la rêverie. Ce n’est pas moi qui le contesterait, car j’en ai usé quand j’étais plus jeune, suivant Jean-Jacques Rousseau que je parodiais tout à l’heure sans vergogne. On prend enfin son temps, on respire, on va à son gré. On s’arrête, on contemple…Et on rentre fortifié, serein, en état de grâce….Et toi, en plus, tu ramènes de magnifiques photos…
    A bientôt, Hervé.

  6. Bonjour Marie,
    Ces promenades sont la source de mon équilibre, les nettoyeurs de mon âmes, celles qui remettent de l’ordre et qui positivent mes pensées. Elles sont l’entretien du “corps et âmes”
    Bon week-end à toi

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s