Les chemins de bruyères

J’ai marché longtemps

sur les chemins  qui  ne mènent nulle part

lumineuses sentes des  pointes bretonnes,

Tu n’y étais pas mon coeur

tu ne savourais pas

comme moi

la solitude  immense

et le bonheur troublant

IMG_8809

J’ai  respiré le temps arrêté

froissé les bruyères

trébuché sur les pierres acérées

tu n’y étais pas mon âme

et je  vibrais pleinement.

et je t’aimais pourtant

isolée 

et  à jamais en toi.

IMG_8847

Publicités

19 thoughts on “Les chemins de bruyères

  1. Bretagne… coeur des poètes et des âmes en peine… revêt l’être d’un parfum profondément troublant…
    j’aime vos mots Marie et la pointe du Van sera mon dernier refuge… douce soirée…

  2. Bonjour Marie !

    Je n’avais pas pensé à venir sur ce blog-ci !
    Tes mots et tes photos se marie … nt à merveille !
    Tu n’a pas changé et tu cultives toujours tes nombreux talents avec art !
    Je suis allé en vacances en Bretagne cette année, du coté de Pontivy dans le Morbihan. La Bretagne est très jolie et m’a bien inspiré … de manière très diverse dont celle-ci : http://rotpier27.wordpress.com/2013/10/03/bretagne-vive-les-bretons-allez-on-chante-sur-des-paroles-de-rotpier/
    ou celle-là : http://rotpier27.wordpress.com/2013/09/19/le-moulin-de-la-boulaye-le-poeme-du-jour-de-pierre/

    Très bonne journée !

    Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s