Fermons les yeux

Pour nier
un instant furtif
Les heures qui lacèrent
Levons nos verres
En riant
trop fort

IMG_3905 st Paul- Galerie Maeght

21 thoughts on “Fermons les yeux

  1. Nous avons tous une ombre fidèle qui nous suit constamment se manifestant de manière, suivant notre liberté sous le soleil…
    Ce magnifique chien pourrait mêler son ombre à la notre…Il suffirait de l’adopter…Son amour serait le seul absolu que j’ai rencontré sur cette Terre…Est-ce Toi qui l’a sculpté? En tous cas, j’aime.
    A bientôt, Marie.
    Hervé

  2. Il est des rires un peu trop forts ;
    comme des masques…
    ils cachent notre désarroi!
    Merci de nous présenter ici ce Giacometti…ombre désincarnée !
    Heureusement, il y a le bleu du ciel, Marie! Amicalement, Liliane…delamernoire.

  3. Levons nos verres, oublions tout, le temps du rire. Demain son souvenir permettra de gommer petit à petit les instants coupants. Le rire est comme un pont, il aide à franchir les heures acérées et arrondit celles à venir.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s