Madrid

La tiédeur,

la douceur, l’eau ruisselante,

et ce vert, ce vert !

……..

Halte-là ami

allons à Madrid

IMG_3342

Madrid la folle

qui danse sur le volcan

Madrid si gaie quand tout va si mal

Allons à Madrid

Je veux de la chaleur

des contastes

des trop

je veux des brûlures pour me sentir vivante

IMG_3610

26 thoughts on “Madrid

  1. Alfred de Musset se joint à moi pour vous souhaiter une douce soirée…

    “Madrid, princesse des Espagnes,
    Il court par tes mille campagnes
    Bien des yeux bleus, bien des yeux noirs.
    La blanche ville aux sérénades,
    Il passe par tes promenades
    Bien des petits pieds tous les soirs.

    Madrid, quand tes taureaux bondissent,
    Bien des mains blanches applaudissent,
    Bien des écharpes sont en jeux.
    Par tes belles nuits étoilées,
    Bien des senoras long voilées
    Descendent tes escaliers bleus.

    Madrid, Madrid, moi, je me raille
    De tes dames à fine taille
    Qui chaussent l’escarpin étroit ;
    Car j’en sais une par le monde
    Que jamais ni brune ni blonde
    N’ont valu le bout de son doigt !

    J’en sais une, et certes la duègne
    Qui la surveille et qui la peigne
    N’ouvre sa fenêtre qu’à moi ;
    Certes, qui veut qu’on le redresse,
    N’a qu’à l’approcher à la messe,
    Fût-ce l’archevêque ou le roi.

    Car c’est ma princesse andalouse !
    Mon amoureuse ! ma jalouse !
    Ma belle veuve au long réseau !
    C’est un vrai démon ! c’est un ange !
    Elle est jaune, comme une orange,
    Elle est vive comme un oiseau !

    Oh ! quand sur ma bouche idolâtre
    Elle se pâme, la folâtre,
    Il faut voir, dans nos grands combats,
    Ce corps si souple et si fragile,
    Ainsi qu’une couleuvre agile,
    Fuir et glisser entre mes bras !

    Or si d’aventure on s’enquête
    Qui m’a valu telle conquête,
    C’est l’allure de mon cheval,
    Un compliment sur sa mantille,
    Puis des bonbons à la vanille
    Par un beau soir de carnaval.”

  2. J’aime…j’adore….l’Espagne si chère à mon coeur…je vais régulièrement en Espagne depuis l’âge 5ans…je la connais de long en large…..
    Et Barcelonne a ravi mon coeur depuis quelques années….ses brûlures… ses chants…ses danses…sa culture..oui…j’adore..je m’y sens libre..chez moi…une vraie histoire d’amour en nous

  3. Whaou! Quel effort….et il ne souris même pas….Je pense à Gulliver…Il faut savoir “bouger les lignes” Dialogue improbable entre le microcosme et le macrocosme….C’est dérangeant…C’est bon…

  4. Ah, moi aussi j’irai bien à Madrir faire un petit tour. Pour changer d’air et de décor. Pour prendre une longue pause, pour savourer la vie et revenir remplie de vie. Je sens que tu pars bientôt en vacances, si ce n’est déjà fait. Profites-en bien, Marie! xx

  5. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii des contrastes encore et encore
    Et comme dit Jacques…
    Brûle encore, bien qu´ayant tout brûlé
    Brûle encore, même trop, même mal
    Je t’embrasse.
    Merci à Moonath pour ce superbe poème….Et ces deux vers Wouahhhh
    Car c’est ma princesse andalouse !
    Mon amoureuse ! ma jalouse !
    Merci aussi à Gitana pour la vidéo et qui malgré un conflit d’intérêt évident reconnais avec elle que la princesse andalouse est bien Cordoba…Sourires. Jolis souvenirs de moments passés dans les superbes patios il y a quelques mois…

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s