Cultiver notre jardin

IMG_2734

Un jardin

un jardin à soi

c’est un peu comme un enfant,

on l’aide à grandir

IMG_2673

on s’inquiète quand il va mal

on se réjouit de ses succès,

on tremble de ses hésitations

IMG_2668

Il nous porte

nous importe.

C’est à lui que l’on pense

bien avant les meubles

bien avant le choses

lorsque nous sommes au loin

IMG_2721Un jardin

notre jardin

notre miroir

Édition princeps − « M. le Docteur Ralph » est un des nombreux pseudonymes de Voltaire

24 thoughts on “Cultiver notre jardin

  1. Je n”ai plus de jardin..mais je pas beaucoup d etemps à me promener dans les jardins….de mes ami(e)s..grands ou petits..c’est toujours un émerv eillement…j’en cultiv un..mon jardin secret…mais c’est secret..alors je vous laisse imaginer

  2. Bonjour Marie !
    Oh quel beau billet printanier, comme c’est beau, vos clichés ont tant de profondeur que j’ai l’impression d’y être😉
    Merci pour ce magnifique partage Marie, bonne semaine à vous !
    Bisous bisous

  3. Belles illustrations et belles paroles.
    J’ai noté les ancolies déjà bien développées.
    Je me demande si les enfants ne sont pas plus délaissés que les jardins…
    Bonne semaine Marie

  4. Très beaux mots pour décrire un jardin. Le tien est magnifique, ça se voit qu’il est aimé et il a l’air de bien te le rendre.
    Petit coup de coeur pour ta dernière photo, pour ces fleurs que j’aime tant.

  5. Tu as tellement raison Marie quand tu dis que c’est d’abord notre jardin qui nous manque
    lorsque nous sommes au loin …
    Nous avons vendu la maison en 2007 et depuis je vis en condo…..mon jardin me manque, surtout au printemps…
    Celui que tu as photographié est magnifique …

    Bonne soirée Marie
    Amitié

    Manouchka

  6. Nous aussi avons un jardin, pour y rêver, y lire (quand il fait beau) autour de quelques belles plantes et les fleurs que nous aimons. Nous aussi avons des ancolies, des roses, des camélias, des dahlias…Et tout cela dans un désordre arrangé selon nos coeurs et avec ce qu’il faut de sauvagerie pour rappeler que la nature nous a fait libres, et ce n’est pas Voltaire qui me contredira…Et tant de découvertes et tant de vie qui naît, éclos, se fait majestueuse et lentement se dépouille à l’automne. J’y guette le vent. J’y vois passer les nuages….C’est tout simple n’est-ce pas…C’est si rassurant. Merci Bleuemarie de nous offrir le vôtre à contempler.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s