Vieillir

Nous bâtirons des ponts

tendus comme les cordes d’une harpe

pour conjurer la peur et le malheur aussi

pour avancer un peu.

Valencia- Ciudad de las artes y la ciencias

Nous tendrons des filins

solides et fins

pour chaparder au ciel sa lumière

et nous réassurer

en démesure

et avancer encore

IMG_1606

les yeux rivés au sol

fascinés de contrastes

nous marcherons sûrement

sans effort et sans  craintes

vers cet autre peut-être

vers cette porte ouverte et vieille

inéluctable

IMG_1283

26 thoughts on “Vieillir

  1. J’aime le paradoxe que tu as dressé en image et en mots….
    Ce pont si moderne et cette base de pont d’un autre âge…
    Superbe… J’aime ton regard artistique que tu sais poser sur ce qui t’inspire.

    Salutations sincères

  2. Bonjour Marie,
    Superbe billet, tant par ces clichés que par sa poésie😉
    Au risque de passer pour une extra-terrrestre, j’aime vieillir, mais oui, vieillir est source de réflexion, de mûrissement, de sagesse. Et puis se souvenir des temps passés et d’en sourire est un délice. La vie nous forge, quel bonheur !


    🙂 Bonne journée Marie !
    Bisous bisous

      • 😉 Ben voilà vous avez tout compris !
        Sauf qu’à un moment , arrivant à l’orée de la cinquantaine, il faudrait bien que cela s’arrête, lol !!
        Plein de bisous tout doux

      • …ayant depuis belle lurette dépassée l’orée🙂, je continue de croire que vieillir est un cadeau …….bon, bien sûr, il y a ces “signes extérieurs” dont je me passerais bien, mais tout compte fait, on doit prendre tout le paquet, l’expérience bienfaisante et les rides……:-)

  3. Comme l’a écrit LO cet avion est tout un sybole..et saisir cet instant..est absolument magique

    J’aime aussi ce contraste entre les lignes épurées ..aeriennes et modernes de ce pont et l’imposant..l’usure et la lourdeur de cette porte..superbe

  4. Pingback: Feel … | Amaya

  5. C’est un beau rêve à deux, mais l’horreur c’est de vieillir tout seul comme disait Jacques Brel : “le doux ou le sévère. Cela n’importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer”.
    Ma crainte et celle de Marc est de rester en dernier.

    • Je ne sais pas….je n’ai pas la chance de former un tel couple.
      La solitude n’est pas effrayante quand l’amour (même s’il n’est pas sous le même toit),l’amitié , la curiosité, l’envie d’apprendre et de découvrir encore et encore, la réchauffe.
      Mais je peux très bien comprendre que lorsque l’on vit à deux, en harmonie comme vous semblez le faire Marc et toi, cela soit une inquiétude et une angoisse très lourde.

      Bonne soirée

  6. Merci Marie pour ce magnifique contraste. Le modernité d’un magnifique pont et la porte ancienne… J’aime beaucoup ainsi que tes mots.
    Je confirme tes mots… “vieillir est un cadeau”, sentiment d’une grand-mère🙂
    Bisous, Marie!

  7. J’ai le contraste entre tes mots et tes images. Quoi de plus merveilleux que de vieillir en sachant que l’on est deux pour avancer, pour évoluer et pour franchir les obstacles? C’est du bonheur de savoir qu’il y a un quelqu’un pour ça quelque part🙂

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s