les heures débordent

Passé parfois

trop lourd

d’optimisme ravageur

IMG_2096

tous ces rôles endossés

………..

fiancée

parisienne

femme mère

artiste amante

timide et délurée

douce et hystérique

toutes ces étiquettes patiemment collectées

ce soir

me pèsent

à en pleurer

à en gémir

ou à en rire

27 thoughts on “les heures débordent

  1. Je comprends qu’elles te pèsent, Marie, puisque ce sont les étiquettes qui ne peuvent correspondre à ta nature si riche et éprise de liberté.
    Mais le choix t’appartient et comme dit Gaël, nous t’aimons et tu nous apportes tant…
    Merci d’être…

  2. Parfois…. on en prend lourd sur les épaules. Quand on en fait le bilan, c’est plutôt effarant. Par contre, chacune de ces étiquettes font qu’au bout du compte tu es celle que tu es…. Cette femme assumée qui nous partage une créativité artistique si talentueuse. Et d epar ton art, les fragments d’âme que tu nous livres sont plutôt admirables.

    Soit fière et bien de celle que tu es.

    Salutations amicales.

  3. Des rôles que l’on endosse mais des étiquettes que l’on peut décoller. Et s’il n’en reste qu’une, elle est femme…
    Des bisous Marie

  4. Il est difficile de prendre des décisions radicales parfois, mais tu es jeune encore alors libère-toi de ce qui te pèse trop. Facile à dire, je sais🙂
    Bon courage Marie. Bisous

  5. Dans la grande scène des faits divers, on s’affuble de costumes parfois lourds à porter
    Et quand on retrouve sa loge au-delà de la rumeur, la lassitude peut se manifester
    Mais tant qu’il nous reste loin du rôle, l’envie de pleurer, de gémir et de rire
    C’est que l’être nu est merveilleusement en vie
    Et c’est celui-là qui est passionnant hier comme aujourd’hui
    Je t’embrasse.

  6. Des soucis, des emmerdes, des vas voir si j’y suis, des reviens-moi je t’en supplie, toutes ces choses qui font mal quand on vit, quand on vit un peu trop fort.

  7. Nous avons tous un coeur et parfois certaines choses sont un peu lourdes à porter mais reste telle que tu es… une merveilleuse personne qui vit, qui crée merveilleusement bien et qui partage! Merci Marie pour tout ce que tu nous apportes.
    Bisous

  8. Tour à tour la vie nous donne ces différents statuts, je dirais un chemin de vie tout simplement, gardons en mémoire le positif😉
    Comme j’ai gardé en mémoire ces vieilles publicités et comme elles réveillent en moi de bons moments… 🙂
    Bonne fin de dimanche à vous, bisous bisous

  9. Bonjour Marie,
    Je viens de perdre une étiquette, mais je me rends compte d’une chose, lorsque tu te libères d’une, une autre vient prendre sa place. A croire que nous serons d’éternelles étiquetées. De plus en enlever une, laisse toujours des traces. Je crois qu’il faut oublier que l’on en porte et aimer plus que tout le fait que l’on soit une femme, une personne à part entière, que l’on soit “soi”.
    Je t’embrasse Marie et je ne vois pas tes étiquettes😉 juste ce que tu es

  10. Sans compter les étiquettes que l’on se donne à soi-même.. et celles-là sont peut-être les plus difficiles à décoller !
    Belle fin de jour Marie..

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s