Buenos Aires-Tango

 

Je sais qu’ils dansent encore

miséreux et immenses

tragiques et  saccagés.

IMG_9299

Ils portent,

funambules glissant derrière mes paupières,

la cadence alanguie d’un voyage au delà.

Je sais qu’ils dansent déjà

IMG_9343

chaloupant et glissant  sur le béton froid

de ces rues vendues.

Je sais qu’ils dansent pourtant

IMG_9334

regards sombres et chargés

de la sensualité violente

des marionnettes tristes.

Ils danseront quand même

 éclaboussés de grâce

élégants en lambeaux.

Ils volent dans mes cheveux

IMG_9323

 

18 thoughts on “Buenos Aires-Tango

  1. Souvent dans la misère…. il n’y a que les plaisirs du coeur qui peuvent bercer l’âme….
    C’est alors que dans les traditions que l’on se retrouvent…traditions de plaisir..d’art.. de festivité ou de folklore…
    Et pendant que le corps danse, l’âme peinée peut oublier un peu….

    Salutations

  2. Le tango collé à la peau ils dansent sans même s’en apercevoir, et je trouve une beauté certaine au couple de tout en haut qui vivent la même passion depuis la jeunesse de ceux de tout en bas.

    Tu es rentrée ?

  3. Texte et photos splendides, ça sent la crise là-bas aussi! Les bas -résille ont des accrocs, mais ces danseurs sont en prière, cette danse c’est leur foi.
    Bon retour Marie.

  4. Con este tango que es burlón y compadrito
    se ató dos alas la ambición de mi suburbio;
    con este tango nació el tango, y como un grito
    salió del sórdido barrial buscando el cielo;
    conjuro extraño de un amor hecho cadencia
    que abrió caminos sin más ley que la esperanza,
    mezcla de rabia, de dolor, de fe, de ausencia
    llorando en la inocencia de un ritmo juguetón.
    ( El Choclo 1947)
    Dansez votre vie, et la vie vous aimera !
    Superbes photos
    cordialement.

  5. Bonjour Marie, je suis très heureuse de ton retour avec tes belles photos. C’est un très joli billet! Le tango est en eux et ces couples le prouvent. La première photo me touche beaucoup. Vraiment magnifique.
    Bisous

  6. Marie superbes tes photos et ton écrit est magnifiques, l’amour, la joie et la misère réunies mais l’amour de la vie est là….

  7. Magnifiques photos Marie.
    Le tango est un langage. Pour certains c’est un plaisir, pour d’autres il est la lumière dans un tunnel, une main tendue pour échapper le temps d’une danse à la noirceur.
    Bon week-end marie

  8. Éclaboussés de grâce, Ils volent dans mes cheveux…J’aime beaucoup. Oui je les ai vus au Caminito de la Boca, leurs yeux mangeant le pavé pendant que s’égrènent pas à pas les mouvements de leurs corps tantôt soudés, tantôt déchirés. J’aime beaucoup cette ville où on s’attend à croiser à chaque coin de rue le fantôme de Carlos Gardel. Tu me donnes envie d’y retourner.
    Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s