Complétude

 

Je voulais être là

juste là

ou le soleil enflamme la mer

Je voulais l’eau

et la terre et l’air aussi…..

je savais

à fleur de peau

que le temps est trop court et qu’il faut se presser

pour

nager dans l’air

Ne désirant rien

je prenais tout

n’ayant jamais eu le temps d’attendre

.

restant là

heureuse

hébétée

dans cette improbable lumière

j’ai erré

fascinée et en fuite

bien loin de toi mon étoile pâle ,

et le feu

m’a épargné….

25 thoughts on “Complétude

  1. J’aime l’avant-dernière-photo et l’apothéose de la dernière est absolument magnifique. Les mots comme d’habitude lorsque je passe sur ton blog ont le même effet qu’ils se marient bien et avec poésie à tes photos. Merci pour ce bon moment à cet instant bien précis.🙂

  2. Bien sûr que j’aime!🙂
    Chaud, doux, élégant, sobre et passionné à la fois, quel talent!
    Même avec cette touche de mélancolie, Marie crée…et c’est Beau.

  3. C’est de toute beauté, Marie. Tes photos inspirent le calme, la sérénité. La dernière photo du feu est impressionnante. Comme toujours, tu allies si joliment tes mots aux photos. Que de beauté!

  4. Ta dernière image est “parlante”. On dirait que les flemmes s’écartent pour laisser apparaître le halo de lumière que l’on aperçoit, comme si nous étions incité à traverser le feu pour aller vers la lumière.
    Bonne soirée😀.

  5. Je te souhaite de retrouver ton étoile ardante et de ne plus errer. Quelle magnifique balade au mileu de tes mots et de tes images. Je suis fascinée par ta photo du feu. Comme j’aimerais pouvoir caractériser une relation avec ce genre de photo, mais le feu n’a pas toujours une force constance. J’attise le mien et toi, entretiens le tien😉
    Bises Marie

  6. Dans les Flammes du Couchant , le Temps s’efface un Peu ,
    Enlevant Loin des Yeux , l’Absence Au Demeurant ,
    Reste les Sentiments , l’Echo Manquant du Deux ,
    Lui Seul donne le Soyeux , A Fleur des Eléments.
    ~
    NéO~
    ~
    Amitié entre Temps

  7. Et j’entends chanter le grand Jacques…
    « Brûle encore, bien qu’ayant tout brûlé
    Brûle encore, même trop, même mal
    Pour atteindre à s’en écarteler
    Pour atteindre l’inaccessible étoile »
    Juste à l’aube de la complétude
    Je t’embrasse

  8. Marie, magnifiques tes photos, un beau voyage que je viens de faire, sur des horizons splendides et un écrit qui me touche beaucoup. Merci pour ce si beau moment. Belle semaine à venir.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s