Un automne

Nous le savions,

mon âme,

que l’automne viendrait

nous le savions

Marie B _ Encre et aquarelle

Et même si nos yeux se noyaient de bleu

nous le savions

aussi sûr que l’aube vient après la nuit……

Alors que faire de cet automne rugissant

de ces jours d’or

précipités dans l’ombre ?

Comment vivre cette insoutenable déchéance ,

éclatante de couleurs, de murmures et d’adieux

Marie Bötschi – techniques mixtes

Il est âpre le temps de vieillir

il est douloureux et glorieux

,

31 thoughts on “Un automne

  1. FABuleux que ce mélange de texture, lignes et couleurs, densités et force. L’automne, “fall” commme disent les U.S, une chute qui annonce un renouveau , mais avec ce temps d’attente , de reflexion, d’hibernation, vie au ralenti… J’aime cette saison et les couleurs, la dynamique de la ligne ne fuyant pas la chute des feuilles et cette sève qui est toi Marie !!

  2. Ce n’est pas à cause de ton commentaire chez moi tu peux me croire mais
    TES MOTS sont si vrais qu’Ils me touchent en plein MOI
    Et tes peintures en toiles de fond… d’âme

  3. L’automne est une si belle saison…mais pas quand elle rime avec l’inéluctable…. triste réalité qui nous rattrape quand le temps se fait subitement trop court… On savait qu’il s’allourdirait….On a voulu l’oublier..le repousser….mais demain est là… cruel constat….quand l’été a été trop beau et si salvateur pour les coeurs et les âmes….

    Tes peintures parlent autant que tes mots…. C’est ton âme que tu livres en couleurs et en traits de pinceaux….

    Salutations
    Kleaude

  4. C’est exactement ce que je ressens..c’est une saison qui se pare de magnificence pour réveiller beaucoup de maux…de souvenirs douloureux..
    “Comment vivre cette insoutenable déchéance , éclatante de couleurs, de murmures et d’adieux”
    Magnifiques toiles…

    .

  5. Parfois je passe par chez toi je vois tes peintures et je ne trouve pas les mots en français pour dire que que je ressens et pourtant la langue français est bien plus riche que la mienne…

  6. Que tes toiles sont touchantes et fortes.
    Je pense que la tristesse de l’automne ne se voit que si l’on ne sait pas voir les couleurs de la vie ou si l’on ne “peut” plus les voir.
    je te souhaite un automne coloré, quand il viendra

  7. Je ne sais que dire…tes mots sont touchants…tes toiles tout autant…

    les deux sont belles…mais la première si magnifique avec cet effet translucide et ce bleu qui s’incruste parmi les couleurs chaude…j’adore…elle est magnifique représentant si bien ce que j’aime de cette saison qui est celle que je préfère entre toutes….

    Tes mots sont de nostalgie…même de tristesse …triste de ces moments qu’on ne veut pas voir arriver…

    Merci de ce moment…
    Sorcière…conquise….

  8. Rien n’efface les Saisons , ni le Temps des Adieux ,
    L’Automne nous Rends plus Vieux , Propre aux Larmes sur le Long ,
    En Lumière d’Oraison , l’Eloignement Silencieux ,
    Trace à Fleur de tes Yeux , En Larmes un Roux Sillon.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs de Raison

  9. Les mots me manquent devant ces beautés issues de ton âme …!
    Tout est là …devant nos yeux…comme un cadeau … Merci Marie …

    Ah ! si j’étais riche …La première s’acheminerait vers ma maison …..( sourire )

    Amitié …et sincère admiration devant ton grand talent …!

    Manouchka

  10. L’automne, quelle belle saison! Les couleurs chaudes, la brume du matin qui nous enveloppe… Tes toiles sont magnifiques, Marie. Ton talent est au bout de tes doigts et dans ton coeur. J’aime énormément et tes mots et tes toiles. Merci.
    Amitiés

  11. Je supppose que toutes les toiles sont de toi. Elles sont SUPERBES.
    Je passe de temps en temps et me laisse sans voix ainsi que tes textes…
    Tu rends la montagne encore plus belle.
    Quel oeil !!
    A+
    Den

  12. Superbe la feuille d’or au bout du regard bleu.
    Et puis…
    Si ce n’est pas le printemps,
    Ce n’est pas encore l’hiver,
    Et s’enlace la feuille au vent
    Découvrant la beauté
    Le luxe et la légèreté
    De l’éphémère.

    Je t’embrasse.

    • Le temps de vieillir,
      Approche…
      L’ombre est peut-être proche,
      Mais, je vais réécrire

      Les anciennes pages
      A la lumière de ton coeur
      Afin que l’on partage,
      Ces jours d’or,

      Autant que l’on pourra.
      Et l’éclat des couleurs,
      De cet automne là,

      Aidera à combattre la douleur,
      De la vie qui s’enfuit.

      Il y a toujours une lumière, dans la nuit.

      RC

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s