Sous les gunneras

La pluie venait de cesser,

la terre embaumait

.

.

Cette pluie fine et douce avait fait fuir les derniers visiteurs ;

ne restaient plus que nous,

seuls ,

nous et les couleurs , les odeurs, les bruits furtifs,

nous seuls maitres à bord après les grenouilles

.

.

Nous avons cheminé lentement sur ces terres acides et tourbeuses

explosions de couleur et d’odeurs

connivence bien établie.

.

.

nous penchant jusqu’au vertige sur ces miroirs d’eaux

scrutant la surface

plongeant au coeur même des reflets,

faisant corps avec  ce monde liquide et vibrant.


.

http://www.selegermoor.ch

32 thoughts on “Sous les gunneras

  1. Sublîmes photos…. et que dire de ctte poésie où tu as su capter cette essence….celle d’habiter totalement un lieu..d’en faire partie et ne pas qu’en êtr espectateur ..mais plutôt en faire partie prenante….

  2. WOW …Quels clichés …Bravo !!!

    Une splendide ballade que tu nous offres Marie…
    Un voyage pour les yeux et pour le Coeur des Mots …!

    Merci
    Tendresse
    Manouchka

  3. Que vous avez du vous régaler dans ce jardin. J’imagine la féérie et l’éveil des sens dans un tel lieu.
    Tes photos sont magnifiques et évocatrices… elles donnent envies daller se perdre au milieu des rhododendrons.
    Merci pour ce partage haut en couleurs.
    Bonne journée Marie

  4. Un endroit enchanteur à n’en pas douter. La pluie, elle fait fuir le commun des mortels, mais sous sa caresse les verts reprennent vie. Merci de nous rappeler d’apprécier les balades sous le parapluie.😉

  5. Oh! Marie! Je suis émerveillée par tes sublimes photos dans ce lieu féerique🙂 Des couleurs, des reflets qui forment un ensemble magnifique et tes mots aussi. Merci.

  6. C’est en France, un parc, une jolie demeure où l’on peut écouter de la musique dans un petit salon. J’ai le souvenir d’un roseraie, de bassins.

  7. j’aime beaucoup l’avant dernière(quoi quelles sont toutes belles)une promenade que bien des citadins souhaiteraient se ménager chaque semaine.

  8. Dans ce Jardin d’Eden , à l’Ecoute de la Vie ,
    La Terre Après la Pluie , Embaume la Fleur Ancienne ,
    Hors le Silence Amène , non le Mal du Pays ,
    En ce Vert Paradis , Les Racines valent la Peine .
    ~
    NéO~
    ~
    Becs Bleue Marie

  9. Tu fais de ces photos !!! ça devrait être interdit… comment veux-tu qu’on ne complexe pô, pôv’ nous qui essayons de faire joli… snif…
    Bise @ bientôt Marie !

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s