La caverne de Platon

Prisonniers de nos habitudes,nous refusons trop souvent d’aller au-delà des apparences trompeuse.,

A l’intérieur de la caverne,

le feu rougeoie et projette des ombres mouvantes sur les parois.

Les habitants de la caverne ,

prisonniers,

ignorants tout du monde extérieur,

pensent que ces ombres sont le monde .

Lorsque l’un d’entre eux, attiré par la lueur qui pointe à l’extérieur,

réussit enfin à se libérer, il découvre non plus les reflets, mais les choses elle-mêmes.

De retour parmi ses compagnons, ils leur annonce la bonne nouvelle :

Les ombres projetées ne sont que des reflets,

la réalité est autre

et à l’extérieur…

Ses compagnons ne supportent pas cette révélation

et le tue.

++++

Voici, résumé à ma façon, la mythe de la caverne de Platon –

J’ai tenté de le peindre…

mais ça,

c’est une autre histoire🙂

29 thoughts on “La caverne de Platon

  1. Lol, sur ton tableau, je vois surgir une gueule de prédateur, un peu assoupi, qui semble vouloir engloutir un petit vermisseau rouge…
    PLus je les regarde, plus ils semblent de connivence…

    Pour la caverne, je pense que notre espèce est encore dedans, qui s’accage les parois internes faute de trouver la sortie.

    Amicalement, chère Marie.

  2. Bonjour Marie,

    Enfermé dans ses certitutes, l’homme refuse de regarder vers l’extérieur. Il est hostile à ceux qui ne pense pas comme lui !

    Bonne journée !

    Pierre

  3. Difficile à vivre lorsque les convictions s’envolent pour un humain.
    Merci de partager ta peinture et ce qu’elles représente pour toi.C’est une façon de la voir à travers ton “oeil” et de la percevoir autrement.
    Bonne journée.

  4. Que c’est beau cette histoire de la Caverne de Platon….
    Un texte philosophique qui me touche beaucoup…et si réaliste dans notre monde d’aujourd’hui….!
    Magnifique inspiration sur la toile …..!

    Tendresse
    Manouchka

  5. “Prisonniers de nos habitudes, nous refusons trop souvent d’aller au-delà des apparences trompeuse.”

    Voilà une parole pleine de vérité, merci de nous la partager.

  6. Bonsoir Marie, ta toile aux couleurs harmonieuses est magnifique! et j’aime l’histoire de la Caverne de Platon. Comme ta toile et ces mots vont bien ensemble. Merci de ce très beau partage. Tout est merveilleux.
    Belle soirée.

  7. .Pas facile de peindre la «Caverne de Platon. Le résultat est aussi étonnant qu’intéressant.
    Merci pour cette superbe et très belle toile

  8. Marie j’aime beaucoup la fusuion de tes mots et de ta peinture, je trouve que tout s’accorde merveilleusement bien..
    Merci pour ce partage
    Bizzzzzzzz

  9. De l’Autre Coté de l’Une , A la Face du Monde ,
    La Nuit est Moins Profonde , le Vivant fait Fortune ,
    En Souvenirs de l’Ecume , Isolant ceux en Ronde ,
    Pensant Voir la Profonde , aux Travers de la Brume.
    ~
    NéO~
    ~
    Becs des Cavernes😉

  10. Quelle profondeur en tes mots Marie….il y aurait tant a en dire…quand la vérité fait si peur que trop s’attarde au reflets et a la surface des choses…wow…je suis émue de ce que je lit ici….

    Et quelle toile !!!

    Merci Marie…tes mots cette nuit me sont précieux…

    Sorcière

  11. Ta peinture est magnifique elle est remplie de lumière. Je la trouve “ouverte vers l’extérieur”
    La grotte avait un ouverture, l’esprit des compagnons aucune ^^

    Bonne journée

  12. Entre réalité et apparence..les idées reçues, autorité et soumission…il faut se frayer un chemin…j’aime bien la transposition sur toile de cette allégorie..de ce mythe…un rien effayant et pourtant si tentant…

  13. Et Beart chante…Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté
    Ah si on pouvait tout smplement sortir tous en même temps
    il n’y aurait pas autant d’innocents morts dans nos cavernes…
    Ta toile…Ombre et lumière…Je me demande quel est le côté le plus rassurant ?
    Je te souhaite une belle fin de semaine
    Je t’embrasse

  14. …Ni l’un ni l’autre côté ne sont rassurants……..mais l’un n’existe pas sans l’autre…et ils sont.
    Qui a dit que la peinture était rassurante ? moi sûrement pas.
    Pour Platon, c’est clair, seul le philosophe, éclairé si possible, voit la vérité et en est rassuré. Quant à nous, si nous étions philosophes, ça se saurait, non ?🙂

    Belle fin de semaine à toi également
    Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s