les jours de rien

ces jours-là sont des jours de rien

des jours sans contrastes

sans émotion

sans attente

Ce sont des jours sans histoire

sans trace de souvenir

des jours dont il ne restera rien

Des jours ni tristes, ni graves

qui se fondent et s’amalgament

mais

des jours qui tissent la trame solide de la vie.

Sans guirlandes

sans rubans

sans ses yeux

sans ses mains.

des jours pleins de tant de vide

encre - Marie Bötschi

encre et gouache - Marie Bötschi

29 thoughts on “les jours de rien

  1. Quelle magnifique toile….
    Le vent décoiffe le ciel d écorchant les mots aux récifs des souvenirs
    Un murmure… une rumeur
    Un bruit venu d’ailleurs
    Une sorte d’écho au jour
    Frôlement d’instants suspendus
    Froissement de secondes
    Retenue à ma respiration contenue.
    Juste une pause, une suspension
    Le temps s’étire, presque immobile
    Le rire à ses brisures comme ses éblouissements,
    Juste portée par le désir du vent
    Un envol des peurs dans ce grand silence
    Unjour comme t

  2. Wow …Wow …etc….Cette toile je la mettrais volontiers au-dessus de mon foyer en prierres grises, dans mon salon …Superbe !!!
    Oui, elle exprime de façon magistrale les émotions de ton article …!
    Pour ma part, je ne vis jamais des jours semblables à celui que tu dépeinds….
    Je suis une personne d’intensité qui ne vit rien à moitié, même quand il ne se passe rien…
    lol……

    Merci Marie….
    Bonne semaine

  3. Oui, Marie, tout a sa raison d’être…
    Ton tableau… ces arbres nus de l’hiver et derrière les façades d’immeubles, me rapelle une rue de Troyes.
    Derrière une de ces fenêtres, je vois le visage d’une amie …
    Loll, de sa fenêtre, elle médite les arbres et les saisons depuis bien des années.
    Merci, à toi.

  4. On a tous “des jours de rien”, moi je les appelle “les jours qui passent”.
    Heureusement, ces jours là sont entourés par “les jours intenses”.
    J’aime la qualité de ta toile Marie, elle représente bien à mes yeux ces jours de rien.
    Si je devais choisir une de tes toiles, je choisirais une qui exprime un jour intense car j’aime l’explosion d’une sensation. J’aime vraiment ce que tu fais.
    Amitiés
    Val

  5. coucou Tes mots me touchent beaucoup.. Ces jours en apparence fades et anodins, tu as su leur redonner leur profonde utilité. Beau texte
    Plein de bonnes choses pour toi
    je t’embrasse

  6. Marie….ta toile est magnifique…
    wow….sincèrement….mes yeux ne veulent plus la quitter…..et que dire de tes mots qui me rejoigne tant….

    Je crois que je vais devenir une fan !!!!!!!!!!!!

    J’adore ce que tu fait…je crois qu’ il faut savoir saisir et comprendre l’émotion profondément pour qu’en si peu de mots…ce qui est transmis sois si puissant…tu as ce don que j’aime retrouver dans les écrits…tu es assurément une personne de coeur Marie…

    A bientot…

    Merci de ce beau partage…
    Sorcière

  7. Bonsoir Marie !

    Ces jours-là servent de ciment aux autres, aux plus intenses: c’est comme un mur, il y a les pierres et il ya le liant !

    Moi, je vois cela comme ça !

    Très bonne soirée,

    Pierre

  8. Moi je les aime bien ces jours là… Je me fais porter par mes envies. Non seulement je les aime mais en plus j’en ai besoin !

    Ta toile est magnifique, bravo ! Le réalisme des arbres m’a d’abord fait croire à une photo…

  9. Les jours de rien… On caresse un souvenir qui passe sur la pointe des pieds. On esquisse un sourire ancien. Puis on s’offre un peu de bleu. On donne vie a quelques traits dans une toile. Et on s’envole. Destination ailleurs. Là où les rêves nous amènent.
    Les jours de rien… On change le gout de nos silences.

  10. Bonjour Marie,
    Depuis quelques jours, j’essaie de mettre un commentaire et je n’y arrive pas!
    Je voulais vous dire que tout est magnifique chez vous, vos photos et vos toiles m’enchantent…
    Amicalement

  11. Marie, tes mots sont toujours beau, tes photos et ta toiles sont magnifiques…
    Merci pour ce si joli partage..
    Belle semaine pour toi
    Bises

  12. l y a quelques temps, vous fîtes une visite sur mon espace et de passage sur le votre, il aurait été dommage de n’y rien laisser.
    Alors, en accord avec votre page du jour, mais sous une lumière différente, peut être la gouache au milieu de l’encre, ce sera ce poème que j’aime beaucoup, de Roberto Juarroz, poète argentin (1925-1995)
    Très joli espace

    NE RIEN FAIRE

    Aujourd’hui, je n’ai rien fait.

    Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

    Des oiseaux qui n’existent pas ont trouvé leur nid

    Des ombres qui peut-être existent ont rencontrés leurs corps.

    Des paroles qui existent ont recouvré leur silence.

    Ne rien faire

    sauve parfois l’équilibre du monde.

    en obtenant que quelque chose aussi pèse

    sur le plateau vide de la balance. Roberto JUARROZ

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s