Pensée du jour

“Tu es venu,

l’après-midi crevait la terre,

et je me suis trouvée réglé comme un aimant, réglé comme une vigne….”

Paul Eluard

T’aimer prend tout mon temps, toute mon énergie.

Le monde tremble,

je le sais, je le sens, on me le dit……

Le monde tremble.

Dans le jardin, c’est le printemps et mon âme dit oui,

oui à demain, aux narcisses, à la douceur de tes mains.

Le monde tremble

ton image danse devant mes yeux,

pigmentée de rouge.Pastel- Marie Bötschi

Pastel Marie Bötschi

De Paul Eluard, ce poème que j’aime par delà les années et les amours

Toutes les choses au hasard
Tous les mots dits sans y penser
Et qui sont pris comme ils sont dits
Et nul n’y perd et nul n’y gagne

Les sentiments à la dérive
Et l’effort le plus quotidien
Le vague souvenir des songes
L’avenir en butte à demain

Les mots coincés dans un enfer
De roues usées de lignes mortes
Les choses grises et semblables
Les hommes tournant dans le vent

Muscles voyants squelette intime
Et la vapeur des sentiments
Le coeur réglé comme un cercueil
Les espoirs réduits à néant

Tu es venue l’après-midi crevait la terre
Et la terre et les hommes ont changé de sens
Et je me suis trouvé réglé comme un aimant
Réglé comme une vigne

A l’infini notre chemin le but des autres
Des abeilles volaient futures de leur miel
Et j’ai multiplié mes désirs de lumière
Pour en comprendre la raison

Tu es venue j’étais très triste j’ai dit oui
C’est à partir de toi que j’ai dit oui au monde
Petite fille je t’aimais comme un garcon
Ne peut aimer que son enfance

Avec la force d’un passé très loin très pur
Avec le feu d’une chanson sans fausse note
La pierre intacte et le courant furtif du sang
Dans la gorge et les lèvres

Tu es venue le voeu de vivre avait un corps
Il creusait la nuit lourde il caressait les ombres
Pour dissoudre leur boue et fondre leurs glacons
Comme un oeil qui voit clair

L’herbe fine figeait le vol des hirondelles
Et l’automne pesait dans le sac des ténèbres
Tu es venue les rives libéraient le fleuve
Pour le mener jusqu’à la mer

Tu es venue plus haute au fond de ma douleur
Que l’arbre séparé de la forêt sans air
Et le cri du chagrin du doute s’est brisé
Devant le jour de notre amour

Gloire l’ombre et la honte ont cédé au soleil
Le poids s’est allégé le fardeau s’est fait rire
Gloire le souterrain est devenu sommet
La misère s’est effacée

La place d’habitude où je m’abêtissais
Le couloir sans réveil l’impasse et la fatigue
Se sont mis à briller d’un feu battant des mains
L’éternité s’est dépliée

O toi mon agitée et ma calme pensée
Mon silence sonore et mon écho secret
Mon aveugle voyante et ma vue dépassée
Je n’ai plus eu que ta présence
Tu m’as couvert de ta confiance.



11 thoughts on “Pensée du jour

  1. Magnifique Marie, j’espère que tu es amoureuse car cela emporte tout…Ton art s’en trouve magnifié..J’espère que ce printemps sera pour toi signe d’inspiration…Je ne suis pas inquiète avec tes mots lus je suis très confiante…Passe une belle journée et merci de ta présence…Béa

  2. Magnifique Marie …

    Et les mots et tes peintures …!
    Un amalgame de perfection …
    Tout Art est parfait car il est Création …!
    J’aime beaucoup ce poème à saveur de Genèse …
    Serait-ce le début d’un temps nouveau pour toi mon amie …?….De tout Coeur je te le souhaite…!
    Alors que le Printemps et l’Amour continuent leur portée d’inspiration dans ton âme ma belle …!

    Tendresse
    Manouchka

    P.S. Merci pour tes visites et tes mots déposés…xxx

  3. Bonsoir Marie, tout d’abord je veux te dire que je suis ravie de te connaitre . Parce que nous avons pas mal de similitudes …. je suis peintre (professionnel) , mon grand amour : Pau Eluard suivi de René Char! C’est déjà pas mal , hein ??? rires !
    J’aime ce que tu peins …. çà me parle et tu sais que dans ce domaine, c’est aussi l’émotion qui gouverne !
    Je m’abonne à ton espace … j’aime trop .
    Très belle fin de soirée Marie et à très bientôt…c’est sûr! sourire

  4. Kikoooo Marie !!!
    C’est le genre d’article qui me plaît… tu sais bien ! Je suis insatiable de ce côté-là, ce qui me vaut une “mauvaise réputation” ! Pourtant tout le monde prône l’amour, le grand amour… même si le “grand amour” n’est qu’une utopie de notre adolescence !!
    Bisous la belle.
    Christine

  5. A ses Songes en Secrets ,
    Hauts Matins a Venir ,
    Par Accords j’envisage ,
    En Rêvant sous Reflets ,
    Impatiente de ses Mains ,
    J’ai le Coeur qui voyage ,
    De le voir Revenir.
    NéO~

  6. Oser le langage du corps que l’esprit ne cesse de vouloir domestiquer.

    Oser encore le grand émoi, à chaque fois se laisser traverser pour enfin le traverser…

    -)

  7. L’Institut du monde arabe… un bien bel endroit d’où Paris et la Seine semblent encore plus romantiques que d’en-bas !
    (Je visite ta galerie de peintures)
    @ +

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s